FAQ

1. L’acupuncture et son historique au Québec.


L’acupuncture est originaire de Chine et vieille de plusieurs milliers d’années. Cependant, son apparition en Amérique du Nord est relativement récente - la première clinique d’acupuncture a été ouverte en 1967 à Montréal.


Depuis 1986, le Cégep de Rosemont forme les nouveaux acupuncteurs. En 1995, un nouvel ordre professionnel voyait le jour: l’Ordre des Acupuncteurs du Québec.


L’acupuncture vise à équilibrer l’énergie vitale des organes du corps.


La technique de base consiste à introduire des aiguilles très fines à des endroits précis du corps dans le but de diriger l’énergie vitale qui, d’après la médecine traditionnelle chinoise, constitue l’élément essentiel de la santé d’un individu. Une technique plus nouvelle consiste à stimuler ces mêmes points avec un rayon laser.


Chez une personne ayant un problème de santé, l’organisme est déficient ou déséquilibré et ne fournit plus la qualité d’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. En cas de douleurs, l’énergie circule très mal dans la partie atteinte. La stimulation de différents points permet aux organes de produire les substances nécessaires au bon fonctionnement du corps et de l’esprit, et ainsi permettre au flot énergétique de reprendre une circulation normale. Chacun de ces points a un effet sur un organe ou une fonction déterminée de l’organisme, et agit sur un ensemble de symptômes variés.


L’acupuncture peut servir à des fins préventives ou curatives, selon le cas.


En cure, elle vise à rétablir l’équilibre de l’organisme en régularisant le métabolisme, en améliorant la respiration, la digestion, l’élimination et la concentration.


En prévention, elle cherche à renforcer l’organisme en l’armant aussi bien contre les maladies physiques que psychiques. Quelques traitement aux changements de saison, avant ou après un surmenage, à la suite de chocs émotifs ou aux premiers symptômes de douleurs ou de fatigue aident l’organisme à mieux se défendre, et par là-même à augmenter sa résistance à la maladie.


2. L’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’efficacité de l’acupuncture.


Voici quelques lignes tirées de la revue « Santé du monde » de décembre 1979 (revue de L’OMS)


Page 16 : « Il a été démontré que le traitement par l’acupuncture a un effet bénéfique sur plus de cents maladies. »


Page 28 : « Du point de vue de la médecine moderne, l’action principale de l’acupuncture est de régulariser les fonctions de l’organisme et d’accroitre sa résistance en renforçant le système d’immunisation et les capacités antiphlogistiques, analgésiques, anti-spastiques, antichocs et anti-paralytiques du corps. »


3. Les aiguilles d’acupuncture ou le laser.


Les aiguilles d’acupuncture sont de très fines aiguilles en acier inoxydable. Puisque ces aiguilles sont pleines et non pas creuses, aucun liquide n’est injecté dans la peau.


Les acupuncteurs du Québec utilisent des aiguilles jetables : il n’y a donc aucun risque de contamination.

L’application des aiguilles d’acupuncture se fait sans douleur et l’effet que certaines personnes peuvent ressentir est comparable à la piqure d’un moustique. Lorsque les aiguilles sont en place, le patient ressent une sensation de bien-être et de détente.


Depuis quelques années, les aiguilles peuvent être remplacées par le laser. À la clinique d’acupuncture Thibault, le laser utilisé est l’un des plus modernes et des plus performants présentement sur le marché.


En plus d’avoir un effet anti-inflammatoire et analgésique, le laser agit en régénérant les tissus environnants, et peut donc aider à traiter des déchirures et ralentir la progression de l’arthrose.


4. Le nombre et la fréquence des traitements.


Le nombre et la fréquence des traitements requis dépend de la gravité du problème, de son ancienneté et surtout de la vitalité du patient. Il suffit généralement d’une séance par semaine. Il est difficile de préciser le nombre de traitements requis, cependant l’amélioration de l’état du patient se manifeste généralement assez rapidement, soit en moins de cinq séances.


5. Les traitements d’acupuncture sont-ils remboursés?


L’Assurance-Maladie du Québec ne rembourse pas le coût des traitements. Cependant, la CSST, la SAAQ et plusieurs compagnies d’assurance remboursent tout ou une partie des frais des traitements d’acupuncture. Des déductions d’impôt peuvent également être accordées.


6. Faut-il croire en l’acupuncture pour obtenir des résultats?


Non, l’acupuncture a un effet énergétique réel. L’acupuncture pratiquée sur des enfants et sur différents animaux peut donner d’excellents résultats; pourtant, on ne saurait invoquer la foi dans ces cas.


7. L’effet des traitements d’acupuncture est-il durable?


Oui, l’effet des traitements d’acupuncture est durable pour la majorité des patients. Il est cependant recommandé de recevoir quelques traitements tous les trois mois environ pour aider à entretenir un bon état énergétique.


Aussi, le patient s’aidera en respectant une hygiène de vie convenable. Un sommeil réparateur, une saine nutrition, de l’activité physique régulière, des loisirs et des périodes de relaxation sont des atouts sûrs pour le maintien d’une bonne santé.


8. Que peut-on traiter par acupuncture?


Voici une liste non-exhaustive de ce que l’acupuncture peut traiter. Le degré d’amélioration obtenue variera selon l’état énergétique du patient et selon la gravité du problème :

  • Système digestif : douleurs gastriques, inappétence, hoquet, colite, ballonnements, nausées, vomissements, mauvaise digestion, troubles intestinaux, diarrhée, constipation, flatulence, hémorroïdes,   troubles du foie et de la vésicule biliaire, etc.
  • Système circulatoire : arythmie, palpitations, enflures, hypotension, hémorroïdes, etc.
  • Système urinaire : troubles de la prostate, énurésie, pertes involontaires d’urine, cystite, etc.
  • Système endocrinien : hypothyroïdie, douleurs menstruelles, menstruations irrégulières, pertes vaginales, arrêt des menstruations, menstruations abondantes, trouble de la libido, impuissance, infertilité, vaginite, ménopause, bouffées de chaleur, douleurs aux seins, SPM, etc.
  • Grossesse : vomissements, sciatique, lactation. Aider avant et après l’accouchement, etc.
  • Organes des sens : otite, douleurs d’oreilles, conjonctivite, larmoiement des yeux, perte de l’olfaction, etc.
  • Douleurs diverses : tendinite, épicondylite, bursite, entorse, arthrose, arthrite, canal carpien, torticolis, douleur au cou, au dos, au genou, sciatique, lombalgie, certaines atrophies musculaires, migraine, céphalée de Horton, trijumeau, zona, épine de Lenoir, etc.
  • Système neuro-végétatif : nervosité, transpiration, anxiété, angoisses, insomnie, état dépressif, fatigue générale, « burn-out », cauchemars, vertiges, tremblements, perte d’équilibre, perte de mémoire, agressivité, perte de concentration, difficultés d’apprentissage chez l'enfant.
  • L’acupuncture aide dans las désintoxication du tabac, de l’alcool ou d’autres drogues.

Sans douleur, sécuritaire et efficace. Venez me voir
pour une santé optimale!

phone

Saviez-vous que l’acupuncture peut vous aider à prévenir des maladies?

Contactez-nous association des acupuncteurs du Québec et Membre de l'Ordre des acupuncteurs du Québec
Tous droits réservés Acupuncture Josée Thibault 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale